Gestion et accueil de la douleur

Cycle de la douleur

Niveau hormonal, le corps à un mécanisme puissant de gestion de la douleur, les endorphines! Cependant, elles n’agissent pas en présence d’adrénaline et de cortisol. D’où la grande importance de les favoriser lors de l’accouchement pour éviter la douleur qui peut devenir souffrance.

Les pères sont beaucoup plus facilement dans l’adrénaline que dans les endorphines lors d’un accouchement. Décuplée par leur sentiment d’impuissance. Ce qui les mène souvent à des réactions de fuite (distance, épidurale). Ils doivent comprendre que plus ils favorisent le calme et les endorphines de leur conjointe, plus ils l’aident. En effet, plus cette dernière tombe dans l’adrénaline et dans le cortisol, plus son travail sera ralenti et sa douleur augmentée. On favorisera son bien-être. Une maman dans les endorphines, est dans l’effort, mais pas dans la douleur. Le meilleur exemple que je puisse donner est la course. Au bout de 10 Km, on a mal aux jambes, mais c’est un mal d’effort, une douleur de muscle qui travaille, pas la même douleur qu’une blessure.

Voici donc quelques moyens pour soulager la douleur. Plus de moyens sont décrits lors des rencontres prénatales ou peuvent être enseignées gratuitement tel que les petits ateliers d’acupression.

Comment soulager la douleur?

1. Méthodes naturelles

  • POINTS D’ACCUPRESSION:

On peut exercer la pression au début de chaque contraction ou d’une façon régulière et douce que l’on intensifie pendant la contraction. Ces point d’acupression dérivés de l’acupuncture vont diminuer la douleur en stimulant les endorphines, en créant un signal parallèle et avoir plusieurs autres effets bénéfiques. Certains poins si bien utilisés peuvent...

En apprendre plus sur les points d'acupression, les autres méthodes naturelles et les méthodes médicales de soulagement de la douleur.

Ce contenu est visible pour les membres seulement.
Log In Devenir membre